Home

Gauches et droites ont fait campagne sur le thème de l’antisarkozysme ambiant. Débat de forme de pouvoir réalisé au détriment des idées de fond. Une stratégie qui a porté ses fruits, mais qui, devant l’impossibilité d’y baser tout un quinquennat, sera rattrapée par la réalité du monde et de la France.

 

 

« Il y a urgence à dégager Sarkozy et toute sa bande » clame Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste. Il faut « chasser du pouvoir Nicolas Sarkozy, sa politique et ses amis » renchérit Jean-Luc Mélenchon, la voix du Front de Gauche, dans sa profession de foi adressée aux Français la semaine dernière. Une ligne de conduite qui n’est pas l’apanage de la gauche, ou des gauches, puisque Marine Le Pen et le Front Nationale affirment que « pour être élu, M. Sarkozy avait beaucoup promis mais il a très vite déçu car il n’a rien tenu », tandis qu’Eva Joly vient d’achever son « Sarkotour », pèlerinage sur les lieux qui ont entaché l’image du chef de l’Etat. Un choeur antisarkozyste qui chante les louanges d’une Vè République sans Nicolas Sarkozy, dirigée par celui qui s’est hissé sans mal au second tour, François Hollande. Lequel conclu : « Le quinquennat qui s’achève est un échec ». Ainsi, gauches et droites en dehors de l’UMP s’accordent sur un point : Nicolas Sarkozy ne doit pas être réélu. Un programme de campagne qu’ils travaillent depuis son élection en 2007, pointant et insistant sur chaque faux pas du Président sortant. Diner au Fouquet’s, vacances sur le Yacht de Vincent Bolloré, hypothétique hausse du salaire présidentiel, et visite de Kadhafi pour commencer. Le reste a suivi. Si Nicolas Sarkozy s’est défendu, à torts parfois ou à raison souvent, sur chacun des points, cette stratégie porte ses fruits. Les derniers sondages qui placent le président sortant en position de challenger, une première dans la Vè République, le démontrent.

Mais malgré les propositions de chacun des candidats, et désormais (puisque ce sera lui qui affrontera Nicolas Sarkozy au second tour) des 60 propositions pour la France du candidat socialiste, le scrutin qui aura lieu le 6 mai prochain risque de se détacher de ces questions de fond et ne concerner que des questions de forme. Si François Hollande est plébiscité par une majorité de Français, ce sera à la faveur d’un vote de rejet, plutôt qu’à celle d’un vote d’adhésion au programme envisagé pour la France. Rejet de Nicolas Sarkozy. De l’homme et de la politique qu’il a mené depuis 5 ans. Un vote qui peut avoir de lourde conséquences pour l’éventuel président de la République socialiste, s’il est élu, puisque celui-ci verra sa légitimité amputée, amoindrie, faute de véritable confiance en son programme de ses électeurs, l’ayant élu pour en finir avec la droite et non pour faire gagner la gauche.

Mais cet antisarkozysme de forme est contrebalancé par les propositions de fond. Tous ceux qui disent vouloir en finir avec « l’ère sarkozyste » réutilisent, entre autres, ce qui l’a fait gagner en 2007 : le thème de pouvoir d’achat. De Jean-Luc Mélenchon, avec son SMIC à 1700 €, qui s’allie aujourd’hui aux socialistes, à François Hollande qui affirme qu’il « protégera le pouvoir d’achat », en passant par François Bayrou qui voulait en faire « un enjeu majeur », tous mettent ou mettaient en avant ce qui avait fait gagner le candidat du pouvoir d’achat de 2007. Alors, si la personne de Nicolas Sarkozy, fortement critiquée, attaquée, et dégradée dans l’opinion des Français, ou plutôt, son dénigrement, est un bon point d’appui pour propulser la gauche au pouvoir, la politique qui a de grandes chances d’être menée dans les 5 prochaines années sera amenée à avoir de grands points communs avec le dernier mandat. Il se peut que seuls les petits candidats, désormais exclus du débat et de l’élection, pouvaient espérer prétendre à un véritable changement, si celui-ci est possible dans l’état actuel des choses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s